Une nouvelle école très spéciale à Brazzaville

0

Une problématique à résoudre

0

élèves en situation de handicap ou de retard scolaire n’ont plus de salle de classe.

Témoignage

Les Amis de l'École Spéciale de Brazzaville

Soeur Brigitte, directrice de l'école de spéciale

A Brazzaville, les enfants et jeunes adultes souffrant de divers handicaps physiques ou mentaux, ou en situation de grand retard scolaire n’ont pas accès à l’école car il n’y a pas de structure publique pour eux. Il y a 42 ans, sœur Marguerite, Fille de la Charité, a créé l’École Spéciale de Brazzaville et scolarise aujourd’hui gratuitement plus de 1500 enfants. Aujourd'hui, un des sites de l’école est menacé de glissement de terrain et de destruction. 

Le problème en détail

En 1991, la Case Vincent a été inaugurée sur le site périurbain de Mikalou 2  à Brazzaville et accueilli jusqu’à 400 élèves. En 2006, un glissement de terrain a imposé l’évacuation de la parcelle : un ravin s’est creusé au milieu du site, et certains bâtiments ont dû être détruits. Cette annexe se trouve actuellement à Massengo, sur une parcelle qui présente de nombreux défauts : L'école est à nouveau menacée de glissement de terrain : le ravin qui se creuse se rapproche progressivement de nos bâtiments, et il est à craindre que nous ne puissions y demeurer une année supplémentaire. La parcelle de Massengo ne nous appartient pas, et nécessite donc de débourser un loyer conséquent (250 000 F. CFA / 375 € par mois). Le site de Massengo est éloigné du goudron, et peu accessible pour les enseignants et les élèves : la route s’est partiellement effondrée et est devenue impraticable suite aux fortes précipitations de mai 2016.

Le projet en bref

La parcelle d'origine de la Case Vincent a été étendue, et est désormais constructible. Nous souhaitons que l'école puisse revenir sur son site d'origine pour être à nouveau en mesure d’accueillir les enfants vulnérables, exclus du système scolaire public, dans une zone accessible. Compte tenu de la précarité de la case Vincent à Massengo, notre objectif est de tout faire pour ouvrir six classes dès la rentrée d’octobre 2017.

Les étapes du projet

1
Construction des bâtiments
A partir de la mi-juillet 2017, nous souhaitons que débute le travail de maçonnerie, réalisé par un entrepreneur local : fondations, pose de la dalle et construction des bâtiments et du puisard. Les trois salles de classe ainsi construites mesureront 8 mètres sur 7 mètres.
2
Sanitaires et fosse sceptique
Vers mi-août, débutera le travail de plomberie pour l'installation de 3 sanitaires et d'une fosse sceptique.
3
Finition de l'ouvrage
Une fois le travail de maçonnerie finie, il conviendra de gérer la peinture extérieure du bâtiment et la réalisation des cloisons.
4
Electrification des classes
Raccordement au réseau électrique national, et installation de lampes et néons pour garantir aux élèves des conditions de travail optimales.
5
Rentrée scolaire, ouverture de la nouvelle école
L'Education Nationale congolaise a fixé la date de la rentrée des classes 2017-2018 au 2 octobre. La nouvelle école doit être construite d'ici là pour que les élèves puissent en profiter dès le début de l'année scolaire. L'école comprendra 6 classes, et accueillera près de 200 élèves. Les enseignants travaillant sur l'actuel site de Massengo seront déployés sur le nouveau terrain. Quant au matériel (bancs, tables, chaises), ils seront transportés depuis l'emplacement actuel.

Budget du projet

Total : 7 509 €

  • Construction des sanitaires:
    2 455 €
  • Creusement de la fosse sceptique:
    2 058 €
  • Electrification des salles de classe:
    1 655 €
  • Peinture et revêtement de l'école:
    1 341 €

Quelques chiffres

200 Bénéficiaires

7 497 € d'objectif de collecte

De Aout à Octobre 2017

Objectifs du projet

Notre but est de relocaliser les six classes qui sont aujourd’hui sur le site de Massengo  Ces 6 classes accueillent aujourd’hui 170 élèves de la maternelle au CE2. Avec la relocalisation de l’école dans un quartier plus accessible et plus peuplé, nous pouvons anticiper une hausse des effectifs, et évaluer le nombre de bénéficiaires à 210 élèves par an pendant les années scolaires à venir, dans six classes distinctes. Le quartier de Mikalou-2 souffre de l’absence de l’école, qui était la seule école du quartier accessible à tous. Aujourd’hui, dans le quartier, de nombreux élèves sont déscolarisés. Grâce à ces nouvelles classes, ils pourront poursuivre leurs études jusqu'à la fin du cycle primaire. Rouvrir l’école aurait une conséquence formidable sur le voisinage et sur l’éducation des enfants brazzavillois.

Nous soutenir

Nous sollicitons votre soutien pour les travaux finaux du chantier : construction des sanitaires pour les élèves et les enseignants, creusement de la fosse septique, raccordement au réseau électrique, électrification des classes, et peinture du bâtiment.

Faire un don

Votre don est déductible des impôts

Parler de nous

Les Amis de l'École Spéciale de Brazzaville

Créée en 1993

Déjà 8 projets réalisés

Notre histoire

Fondée en 1993, l'association Les Amis de l’École Spéciale a pour but de réunir les fonds nécessaires au soutien financier du budget de l’École Spéciale pour enfants handicapés et non scolarisés de Brazzaville. Nous travaillons en étroite collaboration avec l’école depuis toujours.

Partenaires du projet

Nos partenaires en France


Nous sommes partenaire en France de la fondation Espoir Brazzavile qui a été fondée sous l’égide de la fondation Caritas, de la Fondation BADAO de Yann Arthus-Bertrand (qui a financé la cuisine et la cantine de l'école),et de la Fondation d'Auteuil.

Nos partenaires locaux


L'école spéciale compte parmi ses principaux partenaires la Congrégation des Filles de la Charité, et l'Ambassade de France au Congo (qui a financé la construction de la maison-mère).

Suivez nos actualités

Abonnez-vous à notre projet pour recevoir par e-mail les actualités de notre aventure. En vous abonnant vous pourrez également écrire sur notre fil d'actualité pour poser vos questions et nous faire part de vos remarques !

Quelques photos du projet