Renforcement des capacités des collectivités au Sénégal

Une problématique à résoudre

0

communes au Sénégal n'ont pas de matériels techniques pour assurer une gestion saine et pérenne de leurs localités

Témoignage

Travaux Publics Sans Frontières

Alain BARDOT Président de l'ONG TPSF

Le Sénégal subit une décentralisation mal maitrisée et une pauvreté importante en milieu rural. Certaines collectivite?s ne disposent pas des ressources logistiques et humaines suffisantes pour se développer. Le chômage touche plus les jeunes en âge de travailler. Le Sénégal a besoin de former ces jeunes et doter ces localités en matériaux de travaux publics.

Le problème en détail

3 sous problèmes justifient ce projet:  - Les collectivites locales du Senegal ont acquis une autonomie dans la gestion de leur communes mais ne disposent pas des ressources financieres, logistiques et humaines suffisantes pour faire face a ce defi. - Le secteur informel se nourrit d’une main d’œuvre qui se livre massivement a l’exode rural et vide ainsi les collectivites locales de leur capital humain. Il faut donc des formations adéquates adaptées aux personnes qui se livrent à ce secteur.   - 3,5 % des menages ruraux continuent de s’approvisionner a partir de puits non proteges et 3,2 % a partir de charrettes avec une petite citerne ou des tonneaux. Seulement 24,9% des communes sont electrifiées. Ainsi pour l’amelioration des conditions de vie des populations, en particulier rurales, beaucoup d’efforts restent a faire.

Le projet en bref

Il consiste à fournir les ressources de base aux populations des communes de Mbacke par la construction d’infrastructures. C’est-à-dire de l’eau potable à toute la population, de l’électricité, un cadre de vie salubre et une réhabilitation des routes en mauvais état. Ensuite il s’agira de construire un centre de formation aux métiers du BTP pour permettre aux jeunes d’avoir des compétences en adéquation avec le marché du travail.  Enfin il faudra encourager une participation locale aux projets déjà mis en place pour favoriser une inclusion. Cela se fera par un renforcement des capacités des communes.

Les étapes du projet

1
Déroulement du projet
Etude de faisabilité du projet par une équipe d'expert : 12 semaines, Mars 2018 - Juin 2018 Etude technique réalisé par l'Agence Régionale de Développement (ARD): 20 semaines, Juin 2018 - Octobre 2018 Recherche de financements auprès des bailleurs de fonds locaux et internationaux : 36 semaines, Octobre 2018 - Juin 2019 Début des travaux : Septembre 2019 jusqu'en Mai 2022  

Budget du projet

Total : 1 000 000 €

  • Estimation en cours:
    1 000 000 €

Quelques chiffres

1 497 455 Bénéficiaires

De Mai 2018 à Mai 2022

Objectifs du projet

A terme il s’agira de renforcer les capacités d’action et de gestion des communes afin qu’elles puissent garantir la pérennisation des projets.  De plus avec La construction d’infrastructures de base il y aura un accès à l’eau et à l’électricité pour les populations non pourvues. Aussi, avec la construction de nouvelles routes, TPSF vise à désenclaver la région et à améliorer les communications et les échanges. Enfin la filière de formation professionnelle permettra d’améliorer la qualification de la main d’œuvre locale et donc d’augmenter les opportunités d’emploi et de création d’entreprises dans les métiers des TP.

Nous soutenir

Nous avons besoin d'accroite la visibilité de ce projet de grande envergure. 

Parler de nous

Travaux Publics Sans Frontières

Créée en 2015

Déjà 7 projets réalisés

Notre histoire

TPSF est née de la volonté de chefs d'entreprises des Travaux Publics d'apporter une plus-value humanitaire à leur activité en améliorant le bien être et le bonheur des populations les plus démunies.

Partenaires du projet

Nos partenaires en France


Nous sommes partenaires de la Fédération Nationale des Travaux Publics. du Centre de Formation Raymond Bard, de l'Ecole d'Application aux Métiers des Travaux Publics d'Egletons et du Centre d'Etudes et de Recherche en Développement International (CERDI).

 

Nos partenaires locaux


Au Sénégal nos partenaires sont l'Agence Régionale de Développement (ARD), les communes (8) de la région de Diourbel et enfin l'Ecole Polytechnique de Thiès (EPT)  

Suivez nos actualités

Abonnez-vous à notre projet pour recevoir par e-mail les actualités de notre aventure. En vous abonnant vous pourrez également écrire sur notre fil d'actualité pour poser vos questions et nous faire part de vos remarques !

Quelques photos du projet