Prise en charge de la santé des enfants

0

Une problématique à résoudre

3

c'est le nombre d'heures de marche pour se faire vacciner

Témoignage

Entraide Médicale Internationale (EMI)

Didier, pédiatre responsable du projet

A Madagascar, l’accès aux soins et à la vaccination n’est pas encore garanti pour tous. De nombreuses familles ne peuvent pas se permettre d’être vaccinées pour cause de pauvreté ou simplement par manque d’infrastructures. Le lieu de vaccination est pour certaines personnes à plus de 3 heures de marche et les dates des campagnes étant aléatoires, il est difficile pour de nombreuses familles de s’y rendre.

Le problème en détail

A Madagascar, l’accès aux soins et à la vaccination n’est pas encore garanti pour tous. De nombreuses familles ne peuvent pas se permettre d’être vaccinées pour cause de pauvreté ou simplement par manque d’infrastructures. A 250 km à l’Ouest de la capitale, en pleine brousse, nous avons construit 3 dispensaires pour soigner les populations locales qui vivent principalement de l’agriculture et de l’élevage. Notre association, Entraide Médicale Internationale, leur permet d’avoir accès à des soins médicaux (médecine générale, soins dentaires, consultations spécialisées : ophtalmologie , gynécologie, pédiatrie) auprès des praticiens présents que nous avons formés lors de nos précédentes missions. Un défi reste cependant devant nous : la vaccination des nourrissons et des enfants. Les vaccins doivent obligatoirement être conservés au froid pour garder leur efficacité. Ne disposant pas de frigo pour les stocker, les enfants qui veulent se faire vacciner doivent le faire le jour où les vaccins arrivent au dispensaire. Le lieu de vaccination est pour certaines personnes à plus de 3 heures de marche et les dates étant aléatoires, il est difficile pour de nombreuses familles de s’y rendre.

Le projet en bref

Nous souhaitons faciliter l’accès à la vaccination pour les nourrissons et les enfants Malgaches. Pour cela nous souhaitons financer l'achat d'un refrigérateur et de panneaux solaires éléctriques. De cette manière, nous pourrons proposer des vaccinations en continu, au fur et à mesure de la visite des patients au dispensaire que nous avons construit auparavant.

Les étapes du projet

1
Création du dispensaire principal
De 2007 à 2010 : Après avoir construit un dispensaire principal à Ampatsipotsy (premier village de réinsertion) EMI a recruté localement une équipe d’un médecin et d’une infirmière. Puis a commencé à les équiper d’une source d’énergie (solaire et/ou générateur) et creuser un puits pour alimenter le dispensaire en eau. Ensuite EMI a envoyé ponctuellement des équipes de médecins pédagogues afin d’améliorer et mettre à jour les thérapies employées par les médecins locaux.
2
Création de 2 dispensaires secondaires
De 2011 à 2013 : Une fois le dispensaire principal créé, EMI a construit deux autres dispensaires en réitérant l’équipement et la formation en insistant sur la gynécologie et la pédiatrie
3
Equipement & formation
De 2014 à 2016: Derniers développements : formations supplémentaires (Dentiste, Ophtalmomogie, Cardiologie, Pharmacie). Achat d’une ambulance.
4
Equipement du dernier dispensaire (en 2017)
Nous sollicitons votre aide. Notre dernier dispensaire n’étant pas encore totalement équipé, nous avons besoin en urgence d’un réfrigérateur et de sa source énergétique pour garantir la durée de péremption des vaccins pour les nourrissons (fort nombreux)  et les enfants. Pour le moment , nous sommes obligés de réunir tout lesenfants éligibles à la vaccination à une moyenne de trois heures de marche afin de les vacciner tous ensemble le même jour ! …il y a toujours des absents pour lesquels il ne nous est pas possible de revenir. La présence d'un réfrigérateur avec alimentation électrique par panneau solaire (seule source d'énergie en dehors de quelques générateurs) pemttrait alors de pouvoir conserver les vaccins en stock dans de bonnes conditions et de pouvoir permettre à l'équipe soignante de procéder à la vaccination des enfants consultants sans être obligée d'organiser une journée de vaccination à date avec les aléas liés aux distances entre leurs habitations et le centre de santé.

Budget du projet

Total : 5 000 €

  • Réfrigérateur & Panneaux solaires en autoconsommation:
    5 000 €

Quelques chiffres

250 Bénéficiaires

5 000 € d'objectif de collecte

De Octobre 2016 à Décembre 2017

Objectifs du projet

Notre objectif, grâce à votre soutien, et de pouvoir proposer à l’ensemble de la population environnante de se faire vacciner tout au long de l’année.

Nous soutenir

Nous sollicitons votre aide en urgence pour financer un réfrigérateur et  sa source énergétique afin de garantir la durée de péremption des vaccins pour les nourrissons (fort nombreux) et les enfants.

Faire un don

Votre don est déductible des impôts

Parler de nous

Entraide Médicale Internationale (EMI)

Créée en 1972

Déjà 92 projets réalisés

Notre histoire

Entraide Médicale Internationale (EMI) souhaite améliorer les soins médicaux dispensés aux populations des pays en voie de développement. Nous concentrons nos efforts sur la formation, la prévention, et l’appui à l’organisation des services de santé. Notre travail s’inscrit dans le long terme, toujours à la demande des autorités locales.

Partenaires du projet

Nos partenaires locaux

Nous travaillons la main dans la main avec l’O.N.G. Malgache : Ankohonana Sahirana Arenina (ASA), ce qui veut dire en malgache "Réinsertion des familles en grande précarité" . Elle développe également des programmes scolaires et de formation technique et artisanale. Nous privilégierons les achats de matériel localement, car nous négocierons alors non seulement l’installation mais aussi la garantie. Notre objectif est de faire travailler l’économie locale au maximum.

Suivez nos actualités

Abonnez-vous à notre projet pour recevoir par e-mail les actualités de notre aventure. En vous abonnant vous pourrez également écrire sur notre fil d'actualité pour poser vos questions et nous faire part de vos remarques !

Quelques photos du projet