La caravane ophtalmologique

0

Une problématique à résoudre

1

médecin pour 62 000 habitants dans la région de Wadi Fira

Témoignage

France Volontaires

Mathilde, volontaire France Volontaires en mission avec BASE

Les infections oculaires constituent un problème de santé publique et socioéconomique pour les populations vivant dans les zones rurales au Tchad. Dans la Région de Wadi Fira, au Nord-Est du pays, les maladies ophtalmiques ne sont pas prises en charge par les services sanitaires par manque de plateau technique adapté et de personnel qualifié.
Les malades qui n’ont pas suffisamment de moyens financiers ne peuvent pas se déplacer à l’Hôpital Régional d’Abéché en raison du coût de la prise en charge et de l'éloignement. Cet hôpital est le seul qui reçoit tous les malades de l’Est du pays pour la prise en charge des infections ophtalmologiques.

Le problème en détail

Dans cette région du Tchad, les maladies ophtalmiques ne sont pas prises en charge dans les services sanitaires par manque de plateau technique adapté et du personnel qualifié. Nous avons constaté que ces malades qui n’ont pas suffisamment des moyens financiers et qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté c’est-à-dire d’un dollar (1$)/ jour ne peuvent pas se déplacer à l’Hôpital Régional d’Abéché pour des soins car ceci engendre un coût non négligeable en termes de prise en charge mais aussi de transport. 

Le projet en bref

L'assocation Tchadienne Base au sein de laquelle se trouve Mathilde, volontaire France Volontaires,  souhaite aller à la rencontre des populations locales pour des consultations, des prescriptions et des dons adaptés. Cette caravane de médecins et de matériel ophtalmologique a déjà été conduit 2 fois en 2017 dans d'autres régions, et a permis d’aider près de 800 patients, âgés de 18 mois à 90 ans.  Cette caravane aura pour but de consulter la population souffrant de maladies des yeux et de distribuer gracieusement des verres correcteurs et des médicaments. Les personnes ne pouvant pas bénéficier d'une prise en charge directe seront réorientées vers la structure adaptée.

Les étapes du projet

1
Les 2 premières caravanes
La première caravane s’est déroulée du 7 au 9 février 2017 à Bénoye dans le Logone Occidental, au Sud du pays. Les professionnels de santé mobilisés pour l’occasion ont consulté 334 patients venus de tout le département. 105 patients ont bénéficié d’une prescription de verres médicaux, et une vingtaine d’entre eux a reçu gratuitement des verres correcteurs adaptés à leur pathologie.   La seconde caravane s’est rendue du 22 au 25 février 2017 dans les camps de réfugiés soudanais de Gaga et Farchana, à l’Est du Tchad. L’ophtalmologiste mis à disposition par l’Hôpital d’Abéché a consulté 238 personnes à Gaga et 218 personnes à Farchana. Une partie des pathologies a pu être traitée sur place, comme des conjonctivites et des amétropies. Un nombre important de cas de cataracte a été référé vers l’Hôpital d’Abéché. Là encore, des patients ont pu bénéficier de verres correcteurs distribués gratuitement.
2
Préparation de la troisième caravane
Afin de lancer la caravane, beaucoup de préparatifs sont nécessaires : Demander la mise à disposition de techniciens en ophtalmologie par l’Hôpital Régional d’Abéché ; Achat des médicaments pour la prise en charge des patients ; Confection de banderoles et de t-shirts pour la visibilité ; Achat de verres correcteurs ; Vérification du degré des verres par les techniciens ; Information aux autorités administratives, locales et sanitaires de la région ; Information de la communauté à travers les districts ; Mise en place de la logistique pour la caravane (matériel, véhicule, carburant, équipements et consommables…) ; Mobilisation des medias régionaux ; Lancement de la campagne par les autorités.
3
Consultation & sensibilisation
Du 11 au 17 décembre 2017, la caravane ophtalmologique partira à la rencontre des populations locales pour des consultations, des prescriptions et des dons adaptés : Objectifs spécifiques : Prendre en charge les maladies ophtalmologiques dans les districts sanitaires d’Amzoer, Guéréda et Iriba ; Promulguer des conseils d’hygiène et de prévention aux patients ; Distribuer des verres correcteurs aux patients nécessiteux.

Budget du projet

Total : 18 914 €

  • Equipements, médicaments et consommables:
    14 102 €
  • Moyens logistiques:
    2 836 €
  • Personnel direct et d'appui:
    1 976 €

Quelques chiffres

800 Bénéficiaires

5 000 € d'objectif de collecte

De Juillet à Novembre 2017

Objectifs du projet

Nous avons 3 objectifs principaux à cette mission. Le premier est que tous les malades souffrant de pathologies ophtalmiques soient auscultés et pris en charge par des spécialistes. Le second est que des messages de bonne pratique d’hygiène pour prévenir les affections ophtalmologiques soient transmis. Le troisième objectif est de distribuer plus de 350 paires de lunettes aux patients qui sont dans le besoin.

Nous soutenir

France Volontaires soutient cette action avec la présence d'une volontaire en mission de VSI (Volontariat de Solidarité Internationale) dans les effectifs de BASE. L’ONG BASE cherche aujourd'hui à financer ses moyens logistiques (carburant, véhicules,..) et le personnel de la caravane.

Faire un don

Votre don est déductible des impôts

Parler de nous

France Volontaires

Créée en 1963

Déjà 1 000 projets réalisés

Notre histoire

France Volontaires est la plateforme française des volontariats internationaux d’échange et de solidarité.  Nous envoyons, accompagnons, appuyons et orientons les volontaires, les structures d’envoi et d’accueil, les collectivités locales et tout acteur de la solidarité dans la réalisation de missions de solidarité, partout dans le monde. Nous avons 23 Espaces Volontariats dans le monde dédiés à cet accompagnement.

Partenaires du projet

Nos partenaires locaux

Plusieurs partenaires ont apporté leur contribution. Au niveau national, il s’agissait de BASE et Airtel Tchad. Sur le plan international, nous avons reçu l’appui de la Coopérative Styl Afrique et de la famille Françoise et Roland ROY. Ces caravanes ont reçu l’appui technique de l’Hôpital Régional de Moundou, du Centre Hospitalier de Bebalem, de la délégation sanitaire du Ouaddaï, de l’Hôpital Régional d’Abéché, de l’UNHCR et de la CNAAR.

Suivez nos actualités

Abonnez-vous à notre projet pour recevoir par e-mail les actualités de notre aventure. En vous abonnant vous pourrez également écrire sur notre fil d'actualité pour poser vos questions et nous faire part de vos remarques !

Quelques photos du projet