Emporio comunitario a Langui

0

Une problématique à résoudre

0

habitants souffrent de malnutrition dans le village de Langui

Témoignage

ASSOCIATION PACHAMAMA

Alain Maffet, président de l'Association Pachamama

En 2007, deux de nos volontaires Thiernois sont passés dans le village de Langui pour réparer le four boulanger qui enfumait la pièce. Durant cette escale, ils ont constaté que la population n'avait pas une alimentation équilibrée. Cela s'explique par le fait que les habitants, pourtant en grande partie agriculteurs, ne peuvent pas consommer suffisament d'aliments au frais. 

Le problème en détail

La population de Langui qui compte environ 2000 habitants vit de l’élevage, de l’agriculture et de boulots précaires qui ne lui permettent pas de consommer et d’acheter des aliments en grande quantité. La qualité de vie de ces populations est très basse tant physiquement que spirituellement d’autant plus que prédomine la corruption des autorités locales et communales. La malnutrition existante vient de la consommation insuffisante d’aliments frais comme la viande, le poisson, les légumes verts, les fruits et les aliments dérivés des laitages (yaourt, fromage et beurre). Il faut savoir que jusqu’à présent, soit par ignorance, et/ou soit par accaparement, tous ces produits fabriqués sur place sont vendus à de petits commerçants et intermédiaires qui viennent de la ville de Sicuani ou d’autres villages. Ce fonctionnement est préjudiciable à la population locale qui n’a pas l’opportunité d’acheter ces produits au détail. Nous souhaitons venir en aide plus particulièrement aux enfants qui, du fait de la malnutrition, ne sont pas dans des bonnes conditions d'apprentissage au sein de leur école.

Le projet en bref

Ce projet a pour but de monter une Coopérative d'Achat grâce à laquelle on pourrait voir une amélioration des conditions alimentaires des habitants, avec l'installation d'un « Emporio » c'est-à-dire un petit point de commerce où pourrait se retrouver les habitants de Langui. Il servirait à conserver des produit frais: la viande, le poisson et les produits laitiers et ses dérivés, les légumes et les fruits frais. Il permettra également de conserver des produits pharmaceutiques utiles aux habitants. Ces zones réfrigérées fonctionneront avec l'énergie renouvelable grâce à des panneaux solaires.

Les étapes du projet

1
Mise en place des conditions favorables au projet
En avril 2018, notre volontaire français part direction le Pérou pour rencontrer la population et analyser de lui-même la situation actuelle. Il va travailler avec la population de Langui, et plus précisément avec les membres de la communauté locale qui ont l'habitude de donner de leur temps de manière organisée. Durant les 2 premiers mois, le but sera d'analyser le terrain et de mettre en place des conditions optimales pour la suite des travaux. Faire le devis du matériel nécessaire au projet, pour la chambre froide et l'école. Un local est déjà prévu pour "L'emporio", mais il n'est pas encore utilisable. Il faudra le rénover pour qu'il accueille le matériel de refroidissement. 
2
Confection des zones réfrigérées
Une fois toutes les informations rassemblées et le devis fait, il est temps de construire les zones réfrigérées. C'est donc entre juin et août 2018 qu'il faudra d'abord transporter tout le matériel nécessaire à la confection de la chambre froide et de la rénovation de l'école. Il faudra ensuite confectioner les vitrines réfrigérées avec les panneaux solaires.
3
Rénovation de l'école
En deuxième partie d'août et dans la même lancée que la confection des chambres froides, l'école se verra octroyée du matériel et mobilier : davantage de tables et de chaises, un tableau noir... Des élément qui vont améliorer le quotidien des étudiants et des enseignants. Puisque cette école ne se trouve pas dans le village même de Langui mais à Kjecra, point stratégique de rencontre d'enfants de plusieurs village aux alentours, ce projet sera bénéfique à encore plus d'enfants.
4
Créer la Coopérative d'Achat
Durant le mois de septembre, les groupes familiaux de Langui vont tout d'abord se réunir pour décider de la marche à suivre concernant ce nouveau point de commerce. Ils vont ensuite s'organiser pour le gérer, c'est-à-dire qu'ils vont mettre au point un planning pour que chaque groupe familial sache exactement quand ils doivent s'occuper de commerce, et quand passer le relais à un autre groupe.
5
Installation finale et régularisation du projet
Arrivé à octobre 2018, il est temps d'installer de manière définitive les chambres froides et de vérifier sa bonne utilisation. La population est maintenant capable de s'auto-gérer en produisant et en conservant des mets comestibles. La coopérative est montée et organisée. L'école est améliorée avec du matériel neuf et nécessaire, de même que sa cantine.

Budget du projet

Total : 12 210 €

  • Equipements (froid):
    4 290 €
  • Energie renouvelable:
    1 980 €
  • Compléments matériel scolaire:
    3 190 €
  • Logistique:
    2 750 €

Quelques chiffres

2 000 Bénéficiaires

12 210 € d'objectif de collecte

De Avril à Octobre 2018

Objectifs du projet

Avec des vitrines réfrigérées, les habitants pourront consommer sur le long terme les aliments qu'ils cultivent et devenir plus autonome. Ils ne seront plus dépendants des commerçants qui organisent un marché une fois toutes les deux semaines seulement. Les enfants auront également une alimentation plus adaptée à leur croissance et donc auront plus d’énergie pour s’instruire. Nous souhaiton également ré-équiper l'école en matériel pour améliorer leurs conditions d'apprentissage.  Ces améliorations de vie devraient permettre de réduire l'émigration existante aujourd'hui et de renforcer l'identité culturelle de cette population.

Nous soutenir

Nous sollicitons aujourd'hui votre aide pour financer l'équipement de la chambre froide ainsi que le matériel et mobilier scolaire pour participer au progrès des conditions de vie de cette population. 

Faire un don

Votre don est déductible des impôts

Parler de nous

ASSOCIATION PACHAMAMA

Créée en 1999

Déjà 21 projets réalisés

Notre histoire

L’association Pachamama est une ONG d'échanges et de coopération internationale entre l'Amérique Latine et l'Europe. Notre but est de monter des projets internationaux sur la base du volontariat avec des jeunes.C’est aussi un forum d'échange d'informations et de mise en relation de personnes, d'associations ou d'institutions souhaitant mettre en place des projets avec les pays latino-américains.

Partenaires du projet

Nos partenaires locaux

Les personnes qui sont à l’origine de ce projet et qui prendront en main sa réalisation, sont des femmes de Langui qui se préoccupent de la santé et de l’éducation de la population de ce village. Elles sont encadrées par Egidia Corrales Lozano et Magali Oviedo Cahuata.

Suivez nos actualités

Abonnez-vous à notre projet pour recevoir par e-mail les actualités de notre aventure. En vous abonnant vous pourrez également écrire sur notre fil d'actualité pour poser vos questions et nous faire part de vos remarques !

Quelques photos du projet

Il n'y a pas encore de photos.