FANATENANE, Enfants jumeaux de Madagascar

Site Web: fanatenane.fr

FANATENANE, Espoir en Malgache, Association de Solidarité Internationale et de bienfaisance, créée en 1996 dans la région Nouvelle-Aquitaine, œuvre pour la protection des enfants jumeaux abandonnés par coutume dans la région de Mananjary à MADAGASCAR. Seules deux ethnies, les Antambahoaka et certains clans Antémoro considèrent les jumeaux comme tabous et les rejettent. Ils sont exclus de la communauté et de la grande famille. Le Centre Social & Médical «Marie-Christelle» ouvert depuis 2001, accueille les enfants placés par le Tribunal de Mananjary. Le Centre a un rôle social, sanitaire et éducatif excluant toute action liée à l’adoption. Lorsque la famille ose braver la coutume et garde ou reprend ses enfants, malgré la pression sociale induite par le tabou, l'Association lui apporte une aide matérielle, médicale et psychologique, assurant aussi la scolarisation des enfants. Il est important de noter que ce soutien se met en place sans créer d’assistanat. Ainsi, les objectifs visant à permettre aux enfants de grandir dans leur pays revêtent, outre leur portée éthique de protection de l'enfant, une éminente dimension politique. Le projet vise à faire reculer la coutume que Fanatenane et l’Etat malgache combattent.

Qui sommes nous ?


FANATENANE, Espoir en Malgache, Association de Solidarité Internationale et de bienfaisance, créée en 1996 dans la région Nouvelle-Aquitaine, œuvre pour la protection des enfants
jumeaux abandonnés par coutume dans la région de Mananjary à MADAGASCAR.
Seules deux ethnies, les Antambahoaka et certains clans Antémoro considèrent les jumeaux comme tabous et les rejettent. Ils sont exclus de la communauté et de la grande famille.
Le Centre Social & Médical «Marie-Christelle» ouvert depuis 2001, accueille les enfants placés par le Tribunal de Mananjary.
Le Centre a un rôle social, sanitaire et éducatif excluant toute action liée à l’adoption.

Lorsque la famille ose braver la coutume et garde ou reprend ses enfants, malgré la pression sociale induite par le tabou, l'Association lui apporte une aide matérielle, médicale et psychologique, assurant aussi la scolarisation des enfants. Il est important de noter que ce soutien se met en place sans créer d’assistanat.

Ainsi, les objectifs visant à permettre aux enfants de grandir dans leur pays revêtent, outre leur portée éthique de protection de l'enfant, une éminente dimension politique.
Le projet vise à faire reculer la coutume que Fanatenane et l’Etat malgache combattent.

Domaine et pays d'intervention


Fanatenane intervient à Mananjary, dans la région côte sud-est de MADAGASCAR.
Dans le cadre d'une prise en charge globale, elle intervient dans les domaines suivants : social, sanitaire, éducatif et réinsertion professionnelle dans leur pays.

Objectifs


Ses objectifs sont de :
• Protéger les nouveaux-nés jumeaux et/ou orphelins de mère,
• Lutter contre l'abandon par des campagnes de sensibilisation et d'éducation,
• Soutenir les mères qui osent braver la coutume au sein de leur communauté,
• Accueillir les enfants au Centre Social et Médical « Marie-Christelle » à Mananjary,
• Instruire et Eduquer les enfants dans la tradition malgache,
• Soigner et Prévenir les risques sanitaires «mère/enfant» au Centre de Santé de Base de niveau II (CSBII),
• Maintenir / Préserver / Reconstruire le lien familial.

Partenaires


Fanatenane a signé un accord de siège depuis 1996, renouvelé tous les 2 ans, avec les ministères compétents dont elle relève.
Les acteurs locaux se sont constitués en Comité de Soutien Local, et siège à Mananjary, pour défendre les droits de l'enfant.

L'équipe


A Madagascar, le directeur général est originaire de Mananjary et de plus, est jumeau.
Il était au Comité de soutien avant de prendre la direction du Centre social et médical, depuis 8 ans.
Quelques chiffres en 2017 :
+ 57 autochtones sont employés
++ 70 enfants sont accueillis,
+++ 140 enfants sont maintenus et/ou replacés au sein de leur famille.

En France, les projets de développement du Centre, sont développés essentiellement par le bénévolat et un mécénat de compétence.
L'Association compte plus de 450 membres bienfaiteurs.

Nos actions pour développer et gérer les structures :
• Sensibiliser le public et collecter des fonds propres, par des événements (expo-ventes, randonnées, concerts, théâtres, repas solidaires, manifestations…). Voir galerie de photos.
• Soutenir les projets par des dons, legs, mécénats, subventions et adhésions.
• Assurer l'avenir des enfants dans la dignité par un « parrainage collectif ».

Notre histoire


"Désireux de retrouver ma famille et de faire connaître à mon épouse mon île natale quittée en 1962 à l'âge de douze ans, je me rendis à Madagascar en 1991.
C'est lors d'un second séjour en janvier 1992 que la dure réalité de la vie des enfants jumeaux nous frappa de plein fouet.
Les circonstances du voyage nous amenèrent à Mananjary; là, nous apprenons que, selon des croyances ancestrales, donner naissance à des jumeaux porte malheur aux familles de l'ethnie Antambahoaka dont ils sont issus.
Ainsi dès leur naissance, les bébés 'Fadys' sont abandonnés et exposés à la mort. S'ils naissent à l'hôpital, ils sont immédiatement placés par le corps médical dans un centre local, pour l'adoption.
A notre retour, le désir de donner une chance à ces familles de garder leurs enfants jumeaux près d'eux, pour leur permettre un jour de revenir voir leurs enfants, était de plus en plus pressant. Nous avons donc décidé d’ouvrir sur place une maison d'accueil pour jumeaux, qui, à terme, devrait acquérir son autonomie de fonctionnement et nous avons créé l'association 'Fanatenane, Espoir Malgache', en mai 1996.

Gérard Bouffet, Président fondateur de l'association

Général


FANATENANE, Enfants jumeaux de Madagascar

Gérard

Bouffet

Association d'intérêt général

Petite (0-5 salariés)

Oui

38 Route de Poitiers

86280

Saint-Benoit

France

Nouvelle Aquitaine

Communication


06 48 58 40 54

elianebouffet

Favoris sociaux