Alternatives Durables pour le Développement (ADD)

Site Web: www.alternativesdurables.org

Alternatives Durables est une organisation à but non lucratif, créée le 02 septembre 1996 et reconnue le 27 mai 1997 par le Gouvernement camerounais . La mission de Alternatives Durables pour le Développement (ADD) consiste à accompagner de manière participative et durable des initiatives d'auto-promotion communautaires en faveur des couches de populations les plus défavorisées des régions du Centre, de l'Est et du Sud Cameroun. ADD a son siège social basé à Mbalmayo, dans la région du Centre du Cameroun.

Qui sommes nous ?


Alternatives Durables est une organisation à but non lucratif, créée le 02 septembre 1996 et reconnue le 27 mai 1997 par le Gouvernement camerounais . La mission de Alternatives Durables pour le Développement (ADD) consiste à accompagner de manière participative et durable des initiatives d'auto-promotion communautaires en faveur des couches de populations les plus défavorisées des régions du Centre, de l'Est et du Sud Cameroun. ADD a son siège social basé à Mbalmayo, dans la région du Centre du Cameroun.

Domaine et pays d'intervention


Santé Communautaire
- Approvisionnement en eau potable ;
- Promotion des mutuelles de santé ;
- Prévention des maladies tropicales (VIH/SIDA, paludisme,…) ;
- Promotion de l’hygiène et de l’assainissement de base ;

Gestion Durable des Ressources Naturelles
- Préservation des écosystèmes forestiers et de l’environnement ;
- Promotion de la foresterie communautaire ;
- Développement de l’agriculture durable et de l’élevage
- Valorisation des produits forestiers non ligneux ;

Gouvernance locale et décentralisation
- Suivi des politiques publiques ;
- Planification communale ;
- Structuration des organisations de la société civile ;
- Promotion de la coopération décentralisée ;
- Promotion d tourisme solidaire

CAMEROUN

Objectifs


Refusant de céder au sentiment d’impuissance, les membres d’ADD croient et voient des femmes et des hommes de cette planète capables de s’organiser pour bâtir une société plus responsable et solidaire. Constatant que des millions de personnes, d’institutions, de mouvements sont engagés dans la construction d’une société plus humaine, ils ont choisi d’être à leur service, pour mettre en commun les expériences, relier les forces et les créativités et contribuer ainsi à l’amélioration durable des conditions générales de vie et à la construction d’une intelligence collective.

A cet effet, ADD s’est fixé pour mission d’accompagner de manière participative et durable les initiatives d’autopromotion des couches de populations les plus défavorisées des régions du centre, du sud et de l’est Cameroun.
L’association compte y parvenir à travers :
- La capacitation des acteurs endogènes des communautés rurales par l’information, la formation et la documentation en matière de gouvernance forestière et leur implication à part entière dans la gestion des ressources et de la fiscalité forestières
- La promotion d’initiatives novatrices visant une production agropastorale écologiquement raisonnée, l’introduction de technologies de transformation des produits, l’accès au marché et la mise en ligne des expériences
- La promotion dans les communautés de l’exercice de la démocratie et d’une citoyenneté responsable dans le cadre des lois et règlements en vigueur
- La promotion de la santé communautaire via l’hygiène préventive, l’accès aux consommables médicaux de première nécessité, à l’eau potable et l’assainissement
- La promotion d’un développement local concerté qui tient compte des rapports de genre

Partenaires


Commune de Mbalmayo, Diocèse de Mbalmayo, Services déconcentrés de l’état (délégations départementales,…), ONG locales, organisations à base communautaire, Centre de Formation Professionnelle de l’Association des Volontaires Lasalliens du Cameroun, Radio Femmes FM

L'équipe


Sur le plan structurel, ADD est composé d’une Assemblée Générale, d’un Conseil d’Administration et du Secrétariat Général.
- L’Assemblée Générale: c’est l’organe suprême de décision. Elle est composée de 12 membres à savoir : 03 fondateurs (un s’est désisté en 2002), 03 leaders paysans, 01 Assistante sociale, 01 Infirmier, 03 Animateurs, 01 Peuple Autochtone admis en 2014. Elle se réunit une fois l’an, en session ordinaire à l’initiative de son président ou des 2/3 des membres inscrits. Elle peut se réunir en session extraordinaire selon les besoins.
- Le Conseil d’Administration : c’est l’organe chargé de veiller à l’application des recommandations de l’Assemblée Générale, au respect de l’éthique et des objectifs de l’organisation. Il est composé de 05 membres dont 02 femmes.
- Le Secrétariat Général : c’est l’organe de direction et d’exécution des programmes et des activités de l’organisation. Il est actuellement composé de 12 permanents et des stagiaires

Notre histoire


Quatre jeunes Camerounais partageant une quinzaine d’années d’amitié depuis la période de leurs études, sont frappés, lors d’un stage pré professionnel, de s’apercevoir dans quelles conditions précaires vivent certaines populations rurales. Ils décident alors d’agir ensemble, mus par la volonté de dire non au sentiment de désespoir qui les submerge et par le désir de faire œuvre utile pour la société.

Ainsi naît l’Association sans but lucratif « Alternatives Durables pour le Développement (ADD) », le 02 septembre 1996. Au moment de sa création, le Cameroun vit une véritable crise économique marquée par la chute des prix des cultures de rente, la dévaluation du francs CFA, la mise en œuvre des Programmes d’Ajustement Structurel.

En zone rurale notamment, la situation est aggravée par plusieurs facteurs spécifiques :
• Le chômage dû à la baisse de l’intérêt accordé aux activités agricoles dont les circuits de commercialisation sont mal connus par les producteurs ;
• Les abandons scolaires, dus à l’effritement du pouvoir d’achat des parents causé par la chute du prix d’achat du cacao et du café (principale culture de rente) ;
• L’insécurité foncière, causée par le retour inattendu au village de nombreux fonctionnaires déflatés et quelques citadins aigris par le chômage urbain ;
• Le taux de mortalité élevé chez les jeunes, causé notamment par l’exacerbation des pratiques de sorcellerie à l’intérieur des villages ;
• L’exploitation des enfants dans les activités agropastorales et pendant les vacances ;
• La propagation rapide des IST et VIH/SIDA au sein de la population jeune ;

En 1997, l’Association est légalisée sous le récépissé N° 08/RDA/J10/BAPP du 27 Mai 1997 à la Préfecture de Mbalmayo. Ses membres s’organisent et choisissent, dans un premier temps, de travailler prioritairement en zone rurale. Les localités de Mbalmayo, Sa’a, Ngoulémakong sont parcourues. Les problèmes sont identifiés et les premières actions d’animation sont menées. Jusqu’en 2002, l’association fonctionne sur le principe du volontariat. Peu à peu, elle se professionnalise et la portée et l’efficacité de son action va permette de nouer des partenariats multiples, tant au plan national qu’international. Dès lors, la petite association, dont les membres, jadis, se déplaçaient exclusivement à pieds, et marchaient des heures et des heures pour aller à la rencontre des communautés rurales, a bien grandi. Son essor se caractérise par l’augmentation de ses moyens d’action, sa capacité d’intervention et l’extension de sa couverture géographique aux régions du Sud et l’Est Cameroun. Et voici bientôt 22 ans qu’ADD livre, associé aux pouvoirs publics et autres partenaires au développement, la bataille contre la pauvreté ambiante.

Général


Alternatives Durables pour le Développement (ADD)

Stanislas

BINELI

Moyenne (5-20 salariés)

00237

Mbalmayo

Cameroun

281 Mbalmayo Centre

Communication


+237677531011

stanislas805