Logo Wee-Jack

Projet | Scolarisation d’enfants du quartier Goudel à Niamey | Niger | Education - Formation

Par Education et Santé sans frontières ESAFRO

Collecte en cours

0%

0€
Collectés
5
Followers
4900€
D'objectif
0
Donateur

Soutenir dans leur scolarité des enfants de familles défavorisées du quartier excentré de Goudel à Niamey. Au delà de la prise en charge des frais de scolarité, un suivi des enfants et de leurs familles est assuré par un animateur Esafro.


Les phases du projet

La démarche d'Esafro est prudente et pragmatique. Quand une action est décidée suite à des sollicitations locales, nous commençons petit. Ainsi nous avons recruté en début d’'année scolaire 2014-2015 1 lycéenne et 2  filles en formation de santé  post BEPC, 3 collégiennes et 1 fillette en début de primaire ( au Niger, il existe un cours d'initiation - CI - avant le CP) à l’école Mayaki que nous découvrions à l’époque.

En 2015 - 2016, nous avons continué le soutien de la lycéenne, des 3 collégiennes  mais nous avons arrêté le soutien des deux filles en formation de santé post-BEPC pour ardeur au travail insuffisante et non respect de leur engagement vis à vis de nous.

Les méthodes de travail de l'école Mayaki et l'intérêt porté à la réussite individuelle des enfants nous aconduit à, non seulement poursuivre le soutien de la fillette recrutée l'année précédente, en CP, et nous avons recruté 10 fillettes en CE1 à l’école Mayaki.

 

 

 

 

Assurer le soutien des boursiers et boursières déjà soutenues les années précédentes, le plus loin possible.

Prendre en charge chaque année une dizaine de nouveaux jeunes du quartier Goudel


Budget
Charges du projet
- frais annuels de scolarité pour 30 enfants: 3900 €
- coût annuel du suivi de la santé des 30 enfants: 600 €
- encadrement et suivi personnalisé des 30 enfants : 1000 €

Objectifs

Une scolarité épanouissante et efficace débouchant sur une capacité professionnelle monnayable sur le marché du travail au Niger. Nous aimerions pouvoir prendre en charge une petite dizaine de nouveaux enfants chaque année, pour atteindre un chiffre total d’une soixantaine parce que, après le primaire viendra l’heure du secondaire pour ces boursiers er boursières, puis le lycée ou une formation professionnelle


Partenaires

Notre partenaire est le complexe scolaire Mayaki créé il y a une dizaine d’années par Saley Mayaki, prenant sa retraite d’inspecteur de l’Education Nationale. Interpellé par les résultats désastreux aux examens de nombreux jeunes, il crée un complexe scolaire, limité au cycle primaire actuellement, dans lequel la compréhension des cours et leçons et l’attention à l’épanouissement des enfants sont des priorités. En outre, il ne renvoie pas les enfants dont les familles ne peuvent payer la scolarité mais qui tiennent à ce que leurs enfants bénéficient des atouts de cette école. Ce sont ces enfants que Esafro veut aider. Les méthodes pédagogiques sont élaborées et mises au point par Geneviève Spaak, installée au Niger depuis plus de 50 ans et partageant les conditions de vie des habitants de Goudel. Ce complexe vient d’être reconnu comme établissement d’initiative pédagogique par le ministère de l’Education Nationale. Nous sommes vigilants vis à vis des méthodes d'enseignement du complexe scolaire privé Mayaki dans lequel nos boursiers et boursières sont scolarisés : des échanges fréquents et réguliers avec la direction de l’école, les liens d’amitié tissés avec Saley Mayaki et Geneviève, des visites régulières de notre animateur à l’école et dans les familles, une attention portée aux comportements et aux résultats suivis d’une intervention rapide en cas de faiblesse constatée, deux déplacements au Niger chaque année,voilà les traits essentiels de notre vigilance.